Dr Mukwege,

Bonjour,

Nous sommes la classe de seconde du lycée Jean Jaurès : vous avez réussi à nous sensibiliser, nous parmi tant d’autres personnes, alors que tout le monde se lave les mains, alors que tout le monde est au courant de votre situation dans votre pays mais personne ne réagit, pas même le président du pays.

Et vous, homme de la société que vous êtes, vous avez ouvert les yeux à une humanité entière par ce que vous faites, par ce que vous êtes.

Aujourd’hui  vous êtes le prix Nobel de la paix : ce prix n’est rien pour vous tant que tout cela continuera mais laissez moi vous dire une chose, ce prix n’est rien d’autre que votre courage, votre humanité, votre amour envers votre pays et envers toute ces femmes.

Vous avez permis à toutes ces femmes de se relever et de dénoncer ces grands crimes contre l’humanité qui ne sont d’autre que l’assassinat, et le viol  commis partout dans le monde mais très fréquent au Congo.

Je vous donne mon soutien, je donne mon soutien à toute ces femmes résilientes qui chaque jour combattent leurs blessures car nous ne pourrons rien faire si nous ne sommes pas unis.

Alors levez-vous avec moi  et faites ce signe✌🏾(Vmen), le signe de notre union contre tous ces crimes et ensemble nous arrêterons tout cela.

Oumar, élève de seconde au lycée Jean-Jaurès